Suivez-nous sur facebook

Nouvelles!

Bientôt, pour les inconditionnels de notre collection, Orion aura son infolettre !

Actualités, pensées, conférences, interventions, nouveautés, événements seront au rendez-vous.

On vous y attend !

Infolettre >>

LE CHARBON EN USAGE MÉDICAL : UNE HISTOIRE DE CAS

Posté le 07/09/2016
 
Toujours à la recherche de nouvelles applications de « mon petit docteur », je suis tombée sur un article ukrainien parlant de pansements de charbon très efficaces en cas de plaies malodorantes. 
 
 
À la lecture de ces mots, une expérience récente avec le charbon m'est revenue à l'esprit :  
 
Une vieille amie de 80 ans a un cancer du sein. À cause des conditions de sa santé, elle ne peut pas subir d'opération. Avec sa sagesse personnelle, elle refuse chimio et radiothérapie. « J'ai bien vécu, si j'ai à mourir, je suis prête. Je suis en paix. »
 
Une plaie apparaît sur son sein qui grandit. s'approfondit, suppure, devient malodorante et saigne abondamment.
 
Son infirmier lui parle de pansements de charbon achetés en pharmacie, et en commence l'application. Il surveille l'évolution de la plaie chaque semaine lors de ses visites à domicile.
Cet infirmier spécialisé en soins pour les patients cancéreux affirme n'avoir jamais vu cela  :
 
La plaie béante se referme complètement en un an d'application de pansements :
1. Immédiatement l'odeur disparaît.
2. Le pus et le sang se raréfient et cessent progressivement.
3. La plaie se referme.
4. Elle ne ressent aucune douleur.
 
Il prend des photos.
La guérison de la plaie est confirmée par le médecin traitant. 
 
Ma vieille amie a 90 ans maintenant. Elle ne ressent aucune douleur.
Il y a quelques mois, le cancer s'est réveillé. Une plaie a réapparu. 
Elle a réclamé des pansements de charbon. L'odeur a été éliminée sur le champ. Elle ne ressent toujours pas de douleur.
 
Elle me disait récemment : « J'aime la vie. J'ai tant de choses encore à faire.
Je suis tellement heureuse de mes pansements. On va voir jusqu'où tout cela va me mener. »